19/04/2018 Secteur de la Distribution Automobile
Le secteur automobile devrait connaître en 2018 une année relativement difficile. Afin d’y faire face, certains concessionnaires ont commencé à diversifier leurs activités (location, ouvrir des filiales à l’étranger…). Néanmoins, les autorités semblent enfin décidées à lutter contre le marché parallèle, principal concurrent du secteur en commençant à y instaurer les mesures nécessaires, ce qui permettrait de faire face aux difficultés actuelles.
17/02/2017 Rétrospective 2016 & Perspectives 2017
Contrairement à l’année 2016 qui a connu un démarrage faste, 2017 a connu un début d’année beaucoup plus timide, traduisant l’hésitation et la méfiance des investisseurs. Un comportement qui a été confirmé par le niveau modeste des échanges.
L’année boursière 2017 serait une autre année difficile au vu des challenges grandissants et de la volatilité accrue. Néanmoins, elle pourrait être sauvée grâce à la performance de certaines sociétés cotées qui devraient sortir du lot, mais encore, toute initiative de la part du gouvernement visant la redynamisation des réformes structurelles nécessaires, devrait rassurer les investisseurs, favoriser un regain de confiance et donner un nouvel élan de croissance au marché boursier.
04/10/2016 Secteur bancaire: Réalisations au 30/06/2016
Faisant preuve de flexibilité et d’aptitude à ajuster leurs stratégies au nouveau contexte, les banques se sont orientées vers l’activité de placement, principalement en Bons de Trésor, leur permettant de compenser la régression des revenus générés par leur métier classique d’intermédiation bancaire et de se prémunir en partie contre le risque d’impayés de plus en plus croissant.
C’est ainsi que la majorité des valeurs bancaire ont affiché des bonds remarquables de leurs cours de bourse. Seules trois banques ont signé des contre-performances.
Veuillez télécharger notre commentaire des réalisations des banques cotées au 30/06/2016.
22/09/2016 Secteur du Leasing: Réalisations au 30/06/2016
Après avoir évolué de près de 9% en 2015, la production du secteur du leasing a poursuivi son expansion de plus belle. Ainsi, les Mises en forces du secteur coté ont enregistré, au premier semestre de cette année, un bond de 18,8%.
Veuillez trouver ci-joint le commentaire des réalisations des compagnies de Leasing au 30 juin 2016.
14/04/2016 Unimed - Note de recherche
Opérant depuis plus de 20 ans sur le segment des produits stériles, Unimed a réussi à
se positionner sur ce segment en tant que leader, dans un marché où l’essentiel de la
concurrence provient de l’importation. Cette position a pu être maintenue grâce à un
savoir faire et un outil industriel à la pointe de la technologie et un processus maîtrisé.
La société a enregistré une croissance annuelle moyenne à deux chiffres de ses
revenus sur les dernières années, avec une part de l’export en progression. Elle jouit par
ailleurs de niveau de marges confortables, qui associés à une structure financière saine
et peu endettée, permettent de générer des niveaux de rentabilité intéressants.
Pour optimiser ses relais de croissance et maintenir ses niveaux de rentabilité, Unimed mise de plus en plus sur le marché à l’export malgré la rude concurrence, et devrait prochainement s’implanter en Algérie. Elle dispose également de 95 Autorisations de Mise sur le Marché dans le Moyen Orient et en Afrique et continue de prospecter de nouveaux marchés.
Par ailleurs, un plan d’investissement de près de 50MDT sur les cinq années à venir, devrait permettre l’accroissement de sa capacité de production et le développement d’une nouvelle gamme de produits sous forme sèche.
La société table ainsi sur une croissance annuelle moyenne de son chiffre d’affaires de 21,7% sur les cinq années à venir.
En dépit d’un niveau de valorisation relativement élevé par rapport à celui du marché (16,8x), compte tenu de la croissance soutenue passée et escomptée, ainsi que d’un niveau de rentabilité intéressant, nous recommandons de souscrire à l’offre, dans une optique de placement à moyen terme.
29/03/2016 Amen Invest - Revue N°7
Initialement prévue à 3% pour l’année 2015, la croissance économique du pays a été plombée par deux attentats terroristes, l’un perpétré au cours du mois de mars et le second à la fin du mois de Juin, et qui ont été suivis d’un troisième vers la fin de l’année.
Après une entrée en récession technique confirmée lors du second trimestre de l’année (baisse du PIB sur le premier et deuxième trimestre de 0,2% et 0,7% respectivement), le PIB s’est légèrement repris à partir du troisième trimestre, terminant en évolution estimée de 0,8% en glissement annuel.
Cette faible performance est attribuable au fléchissement de l’activité dans l’ensemble des secteurs, à l’exception du secteur agricole,
notamment dans les secteurs de l’industrie et des services qui ont été affectés par les actes terroristes perpétrés durant l’année.
Alors que l’indice général de la production industrielle a fléchi de 1,8% sur les dix premiers mois de 2015, suite à la baisse de la production des industries minières et énergétiques de 5,8% et 21,5% respectivement, le secteur des services, à travers principalement le secteur touristique a été davantage affecté, enregistrant pour l’ensemble de l’année 2015, un fléchissement de 35,1% de ses recettes.
01/09/2015 La vigueur commerciale au service du rendement
Après une période faste et une croissance de l’activité, qui lui a permis de se hisser depuis 2013 à la troisième position en terme de PNB sur le secteur, la banque œuvre à une amélioration de ses indicateurs de rentabilité ainsi que de sa qualité d’actifs. Sa plus grande sélectivité, à l’origine du ralentissement de la croissance de son PNB et de son résultat net, ne vient cependant pas à l’encontre de sa politique de distribution généreuse ainsi que du potentiel de révision à la hausse du dividende conséquemment à l’évolution du bénéfice distribuable. Sa dynamique commerciale, quant à elle, s’oriente dorénavant plus vers la collecte de dépôts. Attijari Bank se prévaut actuellement du meilleur rendement en dividende estimé du secteur. Le profil « vache à lait », du titre, ainsi que la position de choix acquise au fil des années, nous mènent à réitérer notre recommandation à ACHETER.
15/05/2015 UADH en bourse
Dotée de la bonne notoriété des marques qu’elle distribue et d’une expertise reconnue et en
constante évolution, la Holding UADH a opté pour l’ouverture de son capital afin de rééquilibrer
sa structure financière et poursuivre son programme de développement.
La croissance future du groupe devra être tirée par l’augmentation des parts de marchés de
Mazda et Renault Trucks dont les marges sont encore confortables.
Même si la valorisation du titre fait ressortir un P/E2015 de 16,8x (au dessus de la moyenne du
secteur), il reflète néanmoins les perspectives de croissance futures du groupe.
Nous recommandons donc, de souscrire à l’opération.
15/04/2015 Rétrospective premier trimestre 2015
Après une remarquable euphorie observée durant le dernier trimestre de 2014, le marché boursier Tunisien a démarré l’année 2015 sur une prise de bénéfices qui n’aura duré qu’une semaine. L’indice de référence s’est ainsi rapidement réorienté vers un canal haussier, consolidant la performance réalisée en fin d’année, motivé par l’achèvement du processus de transition qui aura duré quatre ans, et qui cède la place à un nouveau gouvernement et à un nouveau Président, pour les cinq prochaines années.
09/01/2015 Rétrospective 2014 & Perspectives 2015
Veuillez télécharger le document.